ALYMSYS 25 mg/mL, solution à diluer pour perfusion

*

1. Qu’est-ce qu’Alymsys et dans quel cas est-il utilisé?

Alymsys est un médicament anticancéreux utilisé dans le traitement des adultes atteints d’un des cancers suivants:

- le cancer du côlon (gros intestin) ou du rectum, lorsqu’il s’est propagé à d’autres parties du corps;

- le cancer du sein qui s’est propagé à d’autres parties du corps;

- un type de cancer du poumon appelé cancer bronchique non à petites cellules lorsqu’il est avancé, qu’il s’est propagé ou réapparaît, et qu’il ne se prête pas à une intervention chirurgicale. Alymsys peut être utilisé dans le traitement du cancer bronchique non à petites cellules, à moins que le cancer ne commence dans des cellules appelées cellules épidermoïdes;

- le cancer du rein (carcinome du rein) avancé ou qui s’est propagé ailleurs;

- le cancer de l’ovaire ou des structures associées (la trompe de Fallope, qui transporte l’ovule de l’ovaire dans l’utérus, ou le péritoine, la membrane qui tapisse l’abdomen) ayant atteint un stade avancé ou récidivant après un traitement;

- le cancer du col de l’utérus (l’entrée de l’utérus) qui persiste, récidive après un traitement ou s’est propagé à d’autres parties du corps.

Alymsys est utilisé en association avec d’autres médicaments anticancéreux, en fonction de la nature de tout traitement antérieur ou de la présence de mutations (modifications génétiques) du cancer qui influent sur l’efficacité de certains médicaments.

Alymsys est un médicament «biosimilaire». Cela signifie qu’Alymsys est fortement similaire à un autre médicament biologique (le «médicament de référence») déjà autorisé dans l’UE. Le médicament de référence pour Alymsys est Avastin.

Alymsys contient la substance active bevacizumab.

2. Quelles sont les informations à connaître avant d’utiliser Alymsys

Alymsys n’est délivré que sur ordonnance et le traitement doit être surveillé par un médecin expérimenté dans l’administration de médicaments anticancéreux.

Alymsys est administré par perfusion (goutte-à-goutte) dans une veine. La première perfusion d’Alymsys doit durer 90 minutes, mais les suivantes peuvent être administrées plus rapidement si la perfusion précédente n’a pas causé d’effets indésirables inacceptables. La dose dépend du poids du patient, du type de cancer traité et des autres médicaments anticancéreux utilisés. Le traitement est poursuivi aussi longtemps que le patient en tire un bénéfice. Le médecin peut interrompre ou arrêter le traitement si le patient présente certains effets indésirables.

ACCES DIRECT A LA FICHE EQUIVALENTE DU MEDICAMENT BIOSIMILAIRE