Pourquoi plusieurs choix de recherche dans le Menu pour les médicaments ?

La base de données NOTICES correspond aux médicaments autorisés dans l'Union Européenne.

La base de données RECENTS correspond aux médicaments autorisés dans l'Union Européenne depuis le début de 2020. Elle est particulièrement utile pour les professionnels de santé qui ne peuvent connaître tous les nouveaux médicaments.

La base de données RETIRES DU MARCHE correspond aux médicaments qui étaient autorisés en 2019 dans l'Union Européenne mais ne sont plus commercialisés et que vous pourriez avoir dans vos affaires. Attention à bien vérifier la date de péremption si vous souhaitez l'utiliser. Si vous avez un doute consultez un professionnel de santé.

Quels médicaments sont présents sur la base de données Medprym ?

Tous les médicaments autorisés (c’est-à-dire bénéficiant d’une autorisation de mise sur le marché AMM) dans l’Union Européenne.

D’où provient l’information sur les médicaments présents sur la base de données Medprym ?

Toute l’information provient des sites officiels de la Commission Européenne, ou des organismes publics français.

Quelle est la différence entre la notice et le RCP ?

La notice est pour le grand public, elle se trouve dans la boite du médicament. La RCP (Le Résumé des Caractéristiques du Produit) est un ensemble d’informations plus particulièrement destiné au professionnel de santé.

Autorisation de mise sur le marché (AMM)

Dans l'Union européenne, les médicaments sont autorisés via l'une des deux procédures (nationale, européenne).

Seuls les médicaments qui ont reçu une autorisation de mise sur le marché peuvent être commercialisés dans l'Espace économique européen, c’est un gage de sécurité sanitaire.

Pourquoi certains médicaments sont déclarés "non autorisés dans l'UE" ?

Des médicaments dont l'autorisation a été retirée continuent de circuler, ou d'être présents chez des particuliers. Ils sont donc signalés dans notre base de données. Pourquoi les médicaments "homéopathiques" ou "phytothéraphie" n'ont pas de notice ?

Ces médicaments sont enregistrés dans la base nationale, mais les notices ne sont pas certifiées. Elles sont publiées, quand elles existents, sous la responsabilité des laboratoires.

Puis-je commander mes médicaments via une pharmacie en ligne ?

En France, la création et l’exploitation d’un site Internet de vente de médicaments sont réservées aux pharmaciens aux conditions suivantes :

  • Le site doit être adossé à une officine de pharmacie physique.
  • Seuls les médicaments non soumis à prescription obligatoire peuvent être vendus sur Internet.
  • Cette nouvelle modalité de dispensation des médicaments relève de l’entière responsabilité du pharmacien, qui devra l’exercer dans le respect des règles de déontologie applicables à l’officine de pharmacie et de bonnes pratiques de dispensation.
  • La création du site internet de vente de médicaments par la pharmacie est soumise à autorisation de l’agence régionale de santé (ARS) dont dépend la pharmacie.

L’Ordre national des pharmaciens tient à jour la liste des sites autorisés et la met à la disposition du public sur son site internet.

Pour commander un ou des médicaments à livrer en Afrique nous vous conseillons de passer par une des pharmacies en ligne autorisées en France ou validé par les autorités sanitaires du pays.

Les risques associés à l’achat de médicaments sur des sites non autorisés

La qualité et la sécurité des médicaments achetés sur un site non autorisé ne sont pas garanties, des médicaments falsifiés (faux médicaments, ou faussement étiquetés) ou contrefaits peuvent y être proposés.

Par médicaments falsifiés, on entend des médicaments délibérément et frauduleusement étiquetés pour tromper sur leur identité et/ou sur leur origine.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), on trouve des médicaments falsifiés ou contrefaits partout dans le monde. Il peut s’agir de mélanges de produits toxiques comme de préparations inefficaces. Certaines contrefaçons ressemblent tant au produit authentique qu’elles trompent aussi bien les professionnels de santé que les patients. Mais, dans tous les cas, elles sont d’origine inconnue et leur composition n’est pas fiable. Elles sont toujours illégales.

Il y a des contrefaçons pour toutes les sortes de médicaments, spécialités ou médicaments génériques.